12 décembre 2015
12 décembre 2015,
 0

Nom du Livre: Le Coaching

Auteurs:

  • – Charles Gellman (psychiatre, psychothérapeute)
  • – Chantal Higy-Lang (Sexologue et Psychothérapeute).

 

le résumé Par: Mlle Mina AOUAL

  • – RRH/MASTER E.G.RH/NIVEAU DOCTORAT
  • – DIDACTIQUE LANGUE ETRANGERE

 

IDENTIFICATION CONCEPT «COACHING»

Le coaching est un processus qui consiste à accompagner une personne en se basant sur l’expression des besoins professionnels de cette dernière et la précision de ses objectifs. Le coach amène le coaché à travers ces deux phases à réaliser son but.

Pour Chantal HIGY-LANG et Charles GELLMAN
« Le coaching est l’accompagnement d’une personne à partir de ses besoins professionnels pour le développement de son potentiel et de ses savoir-faire. »

Ce concept de coach a plusieurs synonymes, dont guide, entraîneur et conseiller.

Pour ce faire, il est à identifier les personnalités qui sont en nombre de sept, selon cet ouvrage de référence, et chaque personnalité n’est à plaire ou à déplaire, n’est à valoriser ou à dévaloriser mais juste à la connaître de mieux en mieux pour savoir ou la placer dans notre monde de travail, surtout lors du recrutement ou reconduction de contrat.

PERSONNALITE HYSTERIQUE ET SON POSITIONNEMENT AU MONDE DE TRAVAIL

L’hystérique aime marquer sa présence et cherche à ce que les autres se focalisent sur lui. Il change facilement d’humeur. Tout peut l’enchanter et le laisse trop parler; d’où l’étiquette de sociable qui lui est attribuée. Et puisqu’il parle trop, il écoute peu. C’est également un séducteur qui aime être apprécié et fait tout pour gagner l’amour et l’adhésion de l’autre.il arrive facilement à se mettre à la place de l’autre.

Il n’empêche de dire qu’elle demeure une personne gentille, attachante, des fois naïve et pleine de vie.

Si on se réfère au recueil:
Le Coaching, de Chantal HIGY-LANG et Charles GELLMAN, on peut définir la personne hystérique et dire :«C’est un (ou une) adulte qui aurait refusé de grandir à certains moments : il s’agit d’un éternel adolescent».

Toutefois, ce qu’on peut reprocher à ce type de personnalité, c’est le fait de ne pouvoir achever ses actions et le manque de fiabilité.

En effet, il ne fait que frôler le savoir sans s’approfondir dans le domaine d’investigation en question.

En guise de conclusion pour cette première fiche, on peut dire que cette personnalité est une personne de contact, elle est sociable, séductrice et crée de l’ambiance autour d’elle. Ceci lui permet d’occuper facilement les postes suivants : Agent commercial, Responsable communication , comme elle peut travailler dans une agence de publicité et tout ce qui relève des relations publiques.

PERSONNALITE PHOBIQUE ET SON POSITIONNEMENT AU MONDE DE TRAVAIL

Comme son nom l’indique, la personne phobique a souvent peur des risques car elle manque de confiance en elle même et en son entourage . Pour elle, il y a toujours un mal qui va arriver, que ce soit au niveau personnel ou au niveau professionnel.

On distingue trois types de phobies, selon l’ouvrage de référence :
«–phobies sociales : peur de parler en public, de rougir, de bégayer, d’avoir les mains moites
–phobies archaïques : peur du feu, de l’eau, du vide, du noir
–phobies d’animaux : araignées, serpents, rats, etc.»

La personne dite phobique préfère toutes les situations où elle se sentira en sécurité et elle est très prudente dans toutes ses démarches, ce qui la rend limitée dans les prises de décisions. Toutefois, face à ses phobies, elle peut donner naissance à des attitudes contre-phobiques, dont on cite l’audace et le dépassement de soi.

A première vue, nous pensons que la personnalité phobique est faible, mais disons qu’elle est fragile et qu’ elle s’approprie une certaine carcasse pour se protéger. Ceci se manifeste par la prudence et les préparations préliminaires.

C’est une personne qui est toujours sur ses aguets et protège tout élément qui sert de Justificatif pour l’argumentation de toute action.
Ainsi, peut-on prévoir facilement sa place dans le département de sécurité, d’informatique ou encore de qualité pour l’application et le suivi des procédures.

PERSONNALITE OBSESSIONNELLE ET SON POSITIONNEMENT AU MONDE DE TRAVAIL

La personnalité dite obsessionnelle est connue par son objectif perfectionniste. Elle est très organisée et fidèle à son passé et à ses traditions .Elle est rigoureuse et très ponctuelle. Elle ne cherche pas les lumières ,contrairement à la personnalité hystérique. Elle aime passer discrètement aussi bien au niveau vestimentaire que comportemental. On peut parler d’une certaine modestie chez ce type de personnalité.

Tout ce qui est changement et imprévision la déstabilisent. Elle aime tout contrôler et tout préparer avec minutie et exactitude. C’est une personne qui a un bon relationnel avec ses collègues qu’elle cherche toujours à satisfaire, quoi qu’elle contrôle bien ses émotions et n’attende presque rien en échange.

Tellement elle a peur de l’échec qu’elle ne prenne pas de risque .Toutefois elle arrive à reconstituer le puzzle quand les fragments sont éparpillés, elle cherche à reconstruire tout ce qui est morcelé..

Outre cela, elle peut être une véritable compagne par son calme et sa fidélité.

Pour ne retenir que les points forts , nous dirons que c’est une personne très sereine, modeste, organisée et perfectionniste et sa place se situerait au niveau de la comptabilité, des finances, de la documentation et la gestion..

PERSONNALITÉ PARANOÏAQUE

La personnalité paranoïaque est toujours sceptique, c’est pourquoi elle est toujours sur ses aguets et multiplie les vérifications et les contrôles.

Il est difficile de la convaincre puisqu’elle veut toujours avoir le dernier mot , et ce qu’elles que soient la situation et les circonstances .La persévérance est l’un de ses atouts et elle fusionne deux sentiments qui peuvent paraître contradictoires , à nommer l’ agressivité et l’hypersensibilité.

Si on analyse profondément cette personnalité, on remarque qu’en fait elle a du mal à tisser un bon relationnel et qu’elle n’a pas vraiment confiance en elle.

Il est à noter que la rencontre de 2 paranoïaques est difficile à gérer car elle devient lassante faute des défenses et arguments avancés par l’un et l’autre.

Le paranoïaque ne fuit jamais les procédures, ni même les situations compliquées. Il combat jusqu’à la dernière minute et peut sauver l’entreprise au pire des cas Grosso modo, le paranoïaque est une personne charismatique, ferme et agressif, passionné et plein de volonté On le voit directeur , cadre et parfois Top management.

Il excelle également au domaine juridique.

LA PERSONNALITÉ INTROVERTIE

Comme son nom l’indique, c’est une personnalité qui est repliée sur elle-même, préfère le recul et la solitude et s’attache à son fort intérieur. Elle ne s’exprime presque pas et il est difficile de connaitre ses véritables émotions.

Tout ce qui relève du domaine de l’informatique , de l’abstrait et des jeux vidéo outre internet l’attirent. Souvent, elle jouit d’un bon niveau intellectuel, d’analyse et de réflexions profondes.

Elle a cette capacité de travailler sur des projets qui ne motivent que peu de personnes, mais ne peut devenir un management ou un chef d’équipe.

Ses points forts résident en sa loyauté à l’entreprise où elle travaille, en sa discrétion et son autonomie. Elle réussirait mieux en informatique, en documentation et dans les affaires juridiques.

LA PERSONNALITÉ HYPERACTIVE

L’hyperactif est une personnalité, si j’ose dire, en super mouvement et s’extériorise incessamment. Il multiplie ses activités , est débordé, stressé et s’entoure souvent de personnes qui ont la même vision. Il est plein de vitalité et d’énergie qu’il transmet facilement et avec excitation aux autres. Il peut ne pas aboutir un projet jusqu’à sa fin, mais l’important pour lui c’est de ne pas s’arrêter car sa phobie est l’inertie.

Il est menacé par l’insomnie car il travaille même la nuit.

Si on le suit c’est plus pour cette vitalité qu’il communique facilement aux autres et non pour ce qu’il a l’intention de réaliser.

Ce qu’on reproche à cette personnalité «c’est l’agitation et non l’activisme».

Vu la facilité qu’il trouve dans le contact et l’expression; outre son esprit d’initiative et de création, il réussirait facilement dans le département commercial ou marketing et même en production.

Il peut être chef de projet, un responsable d’agence publicitaire et même président d’association vu son militarisme.

PERSONNALITÉ DÉPRESSIVE

La personnalité dépressive est connue par sa tristesse profonde, une fatigue continue et un manque d’énergie faute d’un certain désintérêt face à tout ce qui l’entoure. Elle n’a presque aucun espoir, vit sans projet , sans planification et se résigne à la monotonie qui devient agonisante. Elle est consciente de sa dépression et elle cherche à la dissimuler.

Elle se surpasse des fois et peut être la clé surprise pour certaines impasses professionnelles.

Souvent protégé par son milieu familial, et incitée à plus de vivacité et de vie, son milieu professionnel est atterré par son manque d’agressivité.

Si on a à récapituler , on dirait que la dépressive jouit de traits positifs tels la prise du recul, l’analyse et la réflexion outre un certain conservatisme et l’endurance.

C’est pourquoi on trouve sa place professionnellement parlant dans les travaux de nuit, la sécurité et l’économat.

LA PERSONNALITÉ SADIQUE

La personnalité sadique est souvent rusée et hantée par la domination de l’autre, sa maîtrise et même son humiliation.

Il est même harcelant et  son but suprême est d’être convaincu de la destruction de l’autre sur tous les plans, ainsi que la réjouissance d’un tel acte jusqu’à l’extase.

La personnalité sadique se plait quand elle voit la douleur de l’autre et ne renonce à ses actes machiavéliques que quand elle voit l’autre aplati.

La rencontre d’un sadique et d’un masochiste engendre d’une part une domination absolue et de l’autre une soumission à mort jusqu’au jour où ce dernier crève ou se révolte.

Points forts :
Dominant, plein d’énergie, contrairement au dépressif, le sadique, par ses ruses infinies, et son machiavélisme domine son territoire et n’hésite sous aucun prétexte à effacer l’autre.

Il réussira pleinement en cas de restructuration d’une entreprise et en gestion par le stress.

LA PERSONNALITÉ MASOCHISTE

En dernier lieu, nous citerons la personnalité masochiste qui se trouve très obéissante, très soumise, voire humiliée. On dirait qu’elle aime se faire du mal. C’est la proie favorite du sadique.

Elle ne cesse de se plaindre et cherche toujours l’affection et la protection de l’autre quoi qu’on soit agressif vis-à vis d’elle.

Sans confiance en elle, on dirait qu’elle cherche les situations difficiles et incertaines pour susciter l’aide et la compassion de l’autre.

Pour sa place dans le monde de travail, elle réussirait en tant qu’exécutante sous contrôle et peut accomplir également les tâches difficiles et ne réfuterait point les affectations  lointaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *