9 mars 2014,
 Off
iCal

21 septembre 2014

9 h 00 min / 13 h 30 min

Barcelo Casablanca Hotel

logo-mcscDepuis 2010 , Le Maroc a adopté une nouvelle stratégie de développement de la performance logistique au niveau national.

Une stratégie à l’horizon 2030 qui s’articule autours de 5 axes majeurs  et qui a pour ambition d’accompagner d’autres stratégies sectorielles vitales pour l’économie de notre pays ( Maroc Vert, Plan Halieutis, Emergence Industrielle , Rawaj…)

En effet, la logistique représente  d’une manière générale et en particulier au Maroc des enjeux importants en termes de compétitivité économique et de croissance, ainsi qu’au plan social et de développement durable, en termes de congestion urbaine, de pollution et de  sécurité routière.

Or, nous constatons qu’au Maroc, le coût de la logistique est prohibitif (20% du PIB). Ce coût excessif est corroboré par la faiblesse de l’indice de performance de la logistique au Maroc.

Cet indice prend en compte la qualité du transport et de l’infrastructure, l’accessibilité

et la facilité d’organiser les flux de transport international, les compétences logistiques des acteurs nationaux, la traçabilité et le suivi, les coûts logistiques domestiques, le respect des délais et l’efficacité des procédures de dédouanement.

Les 3 dimensions sur lesquelles le Maroc accuse un retard marqué selon l’index de

performance logistique sont :

  • Compétences logistiques des acteurs nationaux
  • Traçabilité et suivi
  • Coûts logistiques domestiques au niveau de la chaîne logistique.

Face à ces contraintes quelles sont les mesures correctives pour faire réussir la stratégie logistique nationale ?

Comments are closed.